Une fois votre PVT obtenu, il est temps de passer en revue les différentes démarches administratives à effectuer. Car oui, avant de partir, plusieurs précautions s’imposent. Faisons ensemble le tour de la question point par point.

Réserver votre billet d’avion

Dans les démarches administratives, réserver votre vol est souvent le premier pas pour rejoindre votre destination de PVT. Billet simple ou aller-retour, type de compagnie : retrouvez tous nos conseils pour bien choisir votre billet d’avion.

Votre travail

Si vous êtes en contrat de travail, vous devez bien évidemment prévenir votre employeur en tenant compte de la durée de préavis. Il est possible d’effectuer une rupture de contrat ou, si votre employeur est d’accord, de demander une rupture conventionnelle. Cette dernière vous permettra en effet de toucher vos droits aux allocations chômage à votre retour, de choisir la date de départ (en accord avec votre supérieur), et de toucher une indemnité minimum.

Votre logement

Selon votre choix, vos projets et la durée du séjour en PVT, vous pouvez choisir de conserver votre appartement et, par exemple, de le louer durant votre absence, ou de rendre ce dernier si vous êtes locataire. Dans ce cas, informez rapidement le propriétaire afin de voir avec lui quel est le délai de préavis.

Si vous quittez votre logement, pensez à faire une demande de transfert de courrier auprès de la Poste en indiquant l’adresse de vos parents ou d’un proche.

démarches administratives
Copyright : Brandless (unsplash)

Pôle Emploi

Si vous êtes inscrit à Pôle Emploi, il suffit de vous retirer de la liste des demandeurs d’emplois. Vos droits seront ainsi « gelés » pendant une période de 3 ans. Si, dans ces 3 ans, vous revenez en France après votre PVT, il suffira de vous inscrire de nouveau pour les récupérer.

Attention, si vous avez démissionné de votre travail, vous n’aurez pas droit à l’allocation chômage.

Les impôts

Si vous êtes imposable durant l’année de votre départ et/ou l’année de votre PVT, tout doit pouvoir se faire directement en ligne via la télédéclaration. Si vous quittez votre logement, pensez à changer l’adresse d’imposition en mettant par exemple celle de vos parents ou d’un proche.

Le tour des médecins et le plein de médicaments

Parce que les soins de santé coûtent généralement plus cher à l’étranger, nous vous conseillons vivement de faire un check-up complet avant votre départ. L’occasion de tout vérifier et de partir tranquille. N’oubliez surtout pas les spécialistes comme le dentiste, ou encore le gynécologue pour ces dames. Même si vous partez avec une assurance santé, mieux vaut prévenir que guérir !

Étant donné que les médicaments et leur règlementation peuvent être différents dans les autres pays, achetez le nécessaire en France pour partir avec une petite trousse à pharmacie. Mettez-y les essentiels, mais aussi tout traitement particulier auquel vous êtes sujet, et pensez à prévoir la quantité nécessaire pour toute la durée du séjour

démarches administratives
Copyright : Helloquence (unsplash)

La résiliation de vos divers contrats

Les principales démarches administratives concernées ici concernent :

  • La mutuelle
  • L’assurance automobile
  • L’assurance habitation
  • EDF/GDF
  • Le forfait téléphonique (pour le mobile, résiliez ou conservez votre numéro de téléphone français en voyant avec votre opérateur quelles solutions il propose par-rapport à votre situation)

Pour résilier un contrat, il vous faudra généralement envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception, expliquant votre départ à l’étranger. Des preuves peuvent éventuellement vous être demandées pour appuyer votre demande et surtout ne pas payer de frais de résiliation (billet d’avion, contrat de travail, visa, etc.). Attention cependant au délai de carence qui peut parfois aller jusqu’à 3 mois.

Votre banque

Deux solutions s’offrent à vous :

Conserver votre compte en France tout en ouvrant un autre là où vous vous rendez en PVT. Par la même occasion, prenez rendez-vous avec votre banquier afin de voir avec lui quelles options de retraits et autres possibilités s’offrent à vous dans le pays en question, par rapport à votre situation.

Faire clôturer votre compte en France. Dans ce cas, vous pouvez donc ouvrir un nouveau compte dans le pays de destination, mais aussi choisir la solution des comptes bancaires en ligne qui présentent pas mal d’avantages pour les voyageurs.

Le permis de conduire international

Pensez-y dans vos démarches administratives. Le Permis de conduire international est un document qui peut être utile si vous avez besoin de louer une voiture et/ou de conduire durant votre PVT.

En effet, certains pays hors Europe acceptent temporairement la conduite avec le permis français, mais d’autres exigent la présentation d’un PCI (Permis de Conduire International). Mieux vaut donc en faire la demande pour être tranquille. Celle-ci est gratuite et se fait directement en ligne.

démarches administratives
Copyright : Eva Darron (unsplash)

Le logement à l’arrivée

Il peut être judicieux de réserver à l’avance les premières nuits dans la ville où vous arrivez. Cela vous permettra de partir l’esprit tranquille et de pouvoir vous poser tranquillement après un vol qui peut être très long selon le pays de destination.

D’autres peuvent aussi commencer à chercher un logement sur place à distance.