Vous avez entre 18 et 30 ans ? Passer un an sur la terre du Seigneur des Anneaux ça vous tente ? Bonne nouvelle, le PVT en Nouvelle-Zélande est accessible aux français sur cette île lointaine aux milles paysages. Ce visa vous permettra d’y voyager et de travailler pour financer votre séjour.

Informations essentielles sur le PVT en Nouvelle-Zélande

Durée

Le PVT en Nouvelle-Zélande vous permet de rester 12 mois dans le pays. Durant cette période, vous avez le droit d’entrer et de sortir du territoire autant de fois que vous le souhaitez.

Coût

280NZD

Le travail

Durant votre Permis Vacances Travail, vous pouvez travailler pour n’importe quel employeur, et pour la durée qui vous convient. Il n’y a pas de limite dans les 12 mois. Vous ne pouvez cependant pas accepter de poste permanent ou alors il vous faudra changer pour un autre visa de travail.

Les études

Le PVT en Nouvelle-Zélande vous permet aussi d’étudier ou de suivre une formation dans le pays pour une durée maximum de 6 mois.

Les conditions du PVT en Nouvelle-Zélande pour les citoyens français

  • Avoir entre 18 et 30 ans (inclus)
  • Être citoyen français et avoir un passeport valide (au moins 6 mois avant son renouvèlement)
  • Avoir suffisamment de fonds pour subvenir à vos besoins à votre arrivée en Nouvelle-Zélande (au moins 4 200NZD)
  • Posséder un billet de retour ou la preuve de fonds suffisants pour en acheter un (en plus des fonds déjà requis de 4 200NZD)
  • Avoir une assurance santé/rapatriement/hospitalisation couvrant la totalité du séjour (12 mois)
  • Ne pas être accompagné d’un enfant à charge
  • Avoir un casier judiciaire vierge
  • Ne pas avoir déjà bénéficié d’un WHV en Nouvelle-Zélande
PVT en Nouvelle-Zélande
Copyright : Dan Freeman (unsplash)

À savoir :

  • La preuve de votre assurance santé/rapatriement/hospitalisation et la preuve de fonds nécessaires vous seront très probablement demandées lorsque vous arrivez en Nouvelle-Zélande. Pensez à faire une copie de votre contrat d’assurance et à demander une preuve de fons à votre banque avant de partir.
  • Si vous venez avec votre conjoint(e), il ou elle devra faire la demande de son côté.
  • Il n’y a pas de quotas pour les français, le nombre de places est illimité. Vous pouvez faire la demande quand vous le souhaitez.
  • La preuve d’un casier judiciaire vierge français n’est pas forcement demandée mais il peut être bon d’en faire la demande. Idem pour les pays dans lesquels vous avez vécu plus de 5 ans depuis vos 17 ans.
  • La demande peut se faire de n’importe quel pays, y compris depuis la Nouvelle-Zélande si vous êtes déjà sur place.

Les démarches du PVT en Nouvelle-Zélande

La demande de PVT en Nouvelle-Zélande se fait uniquement en ligne sur le site de l’immigration néo-zélandaise.

Vous devez d’abord créer un compte. Une fois que c’est fait, munissez-vous de votre passeport et de votre carte bancaire.

Vous devrez répondre aux questions posées sur le formulaire de demande en ligne (identité, santé, etc.). Une fois que tout est renseigné, payez les frais de participation, puis soumettez votre demande. Elle ne sera complète qu’une fois le paiement effectué.

Dans certains cas, sachez qu’on peut vous demander de passer une visite médicale chez un médecin agréé par le gouvernement néo-zélandais. Si par exemple, dans les 5 ans précédant votre demande, vous avez séjourné plus de 3 mois dans un pays présentant des risques élevés de tuberculose.

Pour les délais de traitement, comptez environ une semaine mais vous pouvez tout aussi bien le recevoir le jour même. En cas de réponse positive, un mail vous sera envoyé, indiquant votre « client number » ainsi que votre « application number ». Imprimez et gardez précieusement ce document.

Une fois le visa accordé, vous avez 12 mois pour vous rendre en Nouvelle-Zélande. Passé ce délai, votre PVT ne sera plus valable.

Votre visa est valable à partir de la date à laquelle vous entrez en Nouvelle-Zélande, si vous avez fait la demande en dehors de la Nouvelle-Zélande, ou à partir de la date à laquelle votre visa est accordé, si vous êtes déjà en Nouvelle-Zélande.

Copyright : Martin Bisof (unsplash)

Demander une extension de son Working Holiday Visa

Les personnes qui sont déjà en Nouvelle-Zélande avec un PVT peuvent faire une demande unique d’extension de séjour de 3 mois supplémentaires sous conditions. En effet, elles doivent pour cela avoir accompli au moins 3 mois de travail saisonnier dans les industries de l’horticulture ou de la viticulture durant leur 12 mois de PVT. Le travail saisonnier peut comprendre la plantation, l’entretien, la récolte ou l’emballage des cultures.

Le coût est de 280NZD.

À savoir :

  • Vous n’avez pas besoin d’une offre de travail pour faire la demande d’extension.
  • Les 3 mois de travail saisonnier ne sont pas obligés d’avoir été effectués en continu pour le même employeur.
  • Pensez à prolonger votre assurance santé en cas d’extension accordée.
  • Vous ne devez pas avoir déjà fait une demande d’extension de PVT en Nouvelle-Zélande auparavant.